2 propositions de cours autour du film “Festen” (1998)

Un stage de formation continue consacré aux usages du cinéma en Philosophie a eu lieu en mai 2017 dans l’académie de Versailles.

Suite à un atelier de production, voici 2 propositions de cours construites par les enseignants stagiaires autour d’un extrait du film Festen de Thomas Vinterberg (1998) : du discours du père au toast du fils.

Proposition du groupe A :

Groupe

  • Robin Lecoq, Romuald Triboy, Cédric Eyssette

Comment faites-vous ? Quel travail préalable ?

  • Exercice de méthode d’analyse d’un sujet de dissertation : « Peut-on tout dire ? ».
  • Soit après un cours sur la vérité ou le langage, soit en fin d’année.

Quel objectif pédagogique / philosophique ?

  • Analyser la richesse et la diversité des sens d’un sujet en partant non pas de l’analyse des termes du sujet lui-même comme on fait d’habitude, mais à partir de l’analyse de cet extrait

Quelles consignes ?

  • Phase 1 : énonciation de l’objectif pédagogique (cf. ci-dessus). Le sujet est noté au tableau et on passe une première fois l’extrait.
  • Phase 2 : les élèves, par groupe (groupes de 4 maximum), échange d’abord librement sur le lien entre cet extrait et la question, pendant que le professeur distribue la suite des consignes.
  • Phase 3 : chaque groupe commence à analyser au moins 2 éléments (qu’ils choisissent avec pour contrainte que tous les éléments doivent être analysés au total dans la classe). La question est la suivante : “qu’est-ce que cet élément du fim apporte à la réflexion sur le sujet « Peut-on tout dire ? »”. On passe une deuxième fois l’extrait pendant cette phase. Les élèves ont à leur disposition des post-it : pour chaque élément qu’ils analysent, ils doivent noter sur le post-it leur analyse.
  • Phase 4 : au tableau, le professeur a noté la liste des éléments à analyser. Chaque groupe colle ses post-it au tableau sous l’élément correspond. Tous les élèves circulent librement pour regarder le travail de chacun. On passe éventuellement une troisième fois l’extrait à la fin de cette phase.
  • Phase 5 : le professeur assure la reprise à l’oral, de manière dialoguée, pour montrer les différents sens dégagés (en faisant des regroupements dans les éléments). Eventuellement on peut faire une carte mentale pour synthétiser le travail (soit en l’ayant préparé au préalable et en la complétant avec les découvertes des élèves ; soit en la construisant sur place directement).

Quelles traces ?

  • Prise en photo des post-it
  • Carte heuristique

Quels documents complémentaires ?

  • Liste des éléments du film à analyser
  1. Le discours de l’ami allemand et du père
  2. Ce qui se passe en cuisine
  3. La conversation autour de la climatisation
  4. La serveuse verse de l’eau sur le frère
  5. Les agacements de Mette (la femme du frère)
  6. La scène de la soupe
  7. Le choix entre les deux discours
  8. Les rires et sourires dans cet extrait
  9. Les silences dans cet extrait
  10. L’usage de la métaphore du bain et de la propreté
  11. La révélation des abus sexuels du père
  12. Les réactions finales
  13. La manière de filmer (avec un document sur Dogma 95)
  • Penser à des petits supports complémentaires pour les groupes qui ont des difficultés ou pour approfondir

Proposition du groupe B :

Travail préalable :

Y a-t-il de l’indicible ?

  1. Y a-t-il des limites intrinsèque au langage ? Aspect technique du langage
  2. Faut-il poser des limites juridiques à la liberté d’expression ? Aspects juridique et politique du langage
  3. Même si nous avions les mots pour tout dire et même si les lois nous en protègent, peut-on dire ?

Objectifs :

  • philosophique : usages sociaux du langage ; s’exprimer, dire / communiquer, entendre
  • pédagogique : susciter une réflexion, rebondir pour faire une transition

Consignes :

  • Premier visionnage brut

Questions :

a/ Qu’est-ce qui se passe dans cette scène ? Quelles sont les différentes étapes de l’extrait ?

b/ repérez les différentes fonctions du langage : ordre, bavardage, discours de vérité, parole rhétorique politesse (maître de maison), information (souvenirs des bêtises d’enfances).

C/ Comment interpréter la réaction de la famille au discours du fils ? Double interprétation : la famille a entendu mais veut maintenir les normes sociales OU les normes sociales ne permettent pas d’entendre un tel tabou.

D/ Cherchez les indices d’un secret de famille.

E/ Distinguez s’exprimer et communiquer.

F/ Distinguez normes sociales et lois juridiques.

G/ Définissez le tabou. Distinguez l’ineffable, l’indicible et l’innommable.

« devoir de fils aîné ». Deux discours. Forme de cadeau, vœu ; « discours de vérité . « quand papa prenait son bain. La mère prend un verre de vin. Regard du père plusieurs fois gros plans. Vous n’êtes pas venus que pour m’écoute. Applaudissements. Verres sont vides. Sourire gêné.

Documents complémentaires :

Bourdieu / Bataille / Freud ?

Présentation de ces deux propositions par les représentants des groupes :

Laisser un commentaire