Propositions de cours autour du documentaire “Opération lune” (2002)

Un stage de formation continue consacré à “Percevoir, croire, savoir au cinéma” a eu lieu en mai 2018 dans l’académie de Versailles.

Suite à un atelier de production, les professeurs stagiaires présentent deux séquences pédagogiques qu’ils ont eux-mêmes élaborées à partir du documentaire “Opération Lune” de William Karel (2002)

Proposition du groupe A : Elise, Ana, Tania

cours sur les notions de politique / langage / vérité

titre : le pouvoir politique est-il affaire de prestige ?

travail sur la notion de prestige : gloire et illusion

 

travail préalable (2H de cours)

en cours : étude du texte de Platon Gorgias sur puissance de la rhétorique : réduire autrui à l’esclavage.

questions de réflexion : quels sont les moyens du discours politique aujourd’hui ?

on commence par penser un discours politique descendant : le discours de ceux qui ont le pouvoir et cherchent à persuader le peuple (mensonge, propagande, médias).

Pourquoi et comment cela fonctionne-t-il ?

texte de Machiavel, Le prince chap. XV

 

travail à partir de la video.

en classe consigne préalable avant visionnage

titre + auteur + date (IMPORTANT)

question 1 : quoi ? qui ? où ? quand ?

question 2 : Documentaire ou fiction ?

question 3 : Donnez trois éléments qui permettent de justifier votre choix à la question 2.

 

visionnage de la vidéo

 

réponse collective à la question 1.

distribution d’un résumé déjà prêt.

 

question 2

Option 1 : documentaire ?

réflexion sur la légitimité du mensonge en politique.

relever les éléments dans la vidéo où le prétendu choix de Nixon est justifié.

Option 2 : fiction ?

visionnage N°2 de la vidéo avec consigne n°2 : La vidéo est une FICTION. Repérez tous les indices permettant de soupçonner ce FAIT. (les images, les rires, les discours, le montage ???)

Objectif : apprendre à lire des images…

retour sur le texte de Platon (début de séquence)

 

Bilan :

travail sur la démocratie, l’opinion, ère de la post-vérité ?

Hannah Arendt, Vérité et politique

Proposition du groupe B : Manon, Cédric, Pierre

    • Cadre général : Transition entre un cours sur la philosophie politique et un cours d’épistémologie

 

  • Question directrice :

 

    • Le pouvoir nous cache-t-il la vérité ?

Phase 1 : Pourquoi le pouvoir pourrait-il avoir intérêt à cacher la vérité ?

    • Activité : travail par groupes de 4 sur l’un des documents distribués
    • Mise en commun : le professeur choisit une personne par document et fait la reprise en collectif

 

  • Documents choisis :

 

    • Un texte de Machiavel ;
    • Un texte d’Orwell dans 1984 ;
    • L’image qui a fait l’objet d’une censure dans Nuit et Brouillard (policier français flouté) + un texte explicatif ;
    • Film sur Snowden + texte explicatif.

Phase 2 : Visionnage du documentaire

  • Activité : après visionnage, en individuel, à l’écrit, réponse à la question :
    • « Quelles sont les preuves que la mission Apollo 11 n’est pas ce que l’on croit ? »

Phase 3 : Dans une démocratie, comment le citoyen doit-il exercer son esprit critique ?

    • Activité : travail progressif sur document en classe, principalement à l’oral, guidé par des questions

 

  • Documents choisis :

 

  • Objectif final : commencer à travailler sur le doute (doute raisonnable / doute déraisonnable), la différence entre vraisemblable et vrai, et la question de savoir ce qu’est une preuve (pour montrer les enjeux des questions épistémologiques).

Phase 4 : Production d’une théorie complotiste

  • Activité : travail en individuel ou par petits groupes, à l’écrit. Possibilité de lire à la fin devant la classe sa production.

Consigne : Vous avez du pouvoir (politique, économique, intellectuel …) et vous devez cacher une vérité. Fabriquez une version officielle pour cacher cette vérité.

Présentation de ces proposition par les représentants des groupes :

Laisser un commentaire