Ruptures épistémologiques dans les représentations du mouvement, par Jean-Claude Marot

Cet article décrit une démarche créée par Jean-Claude Marot, professeur de Sciences Physiques, dans le cadre des travaux du GFEN secteur Philo, et précédemment paru dans la revue Pratiques de la Philosophie n°9.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.